Réalisations

Rénovation complète d'une maison fin XVIe- début XVIIe siècle-Dole








L'avis du client :

"C'est la troisième fois que je fais appel à l'entreprise Charpentes Duchene pour des chantiers sur une vieille bâtisse du 17 eme siècle. A chaque fois j'ai pu apprécier les savoir-faire de toute l'équipe. Précision du diagnostic, mise en œuvre du chantier, explications techniques compréhensibles pour un profane, respect des délais, finitions, propreté. Je recommande cette entreprise dont les dirigeants sont aussi des amoureux du patrimoine."


Probablement édifiée fin XVIe – début XVIIe siècle, la demeure située dans un faubourg de Dole comporte une tour carrée à usage de colombier. Plusieurs générations d’une même famille - les Lambert de la Bedugue - vont successivement habiter la maison. « Un valet, deux servantes, quatre chevaux et deux vaches » sont signalés chez Jacques Lambert (1683). En 1754, Pierre Bounder, entrepreneur des Ponts et Chaussées originaire du Valsesia acquiert la propriété située à proximité du chantier de construction du grand Pont de Dole dont il vient d’emporter l’adjudication. Sous la direction de Jean Querret, ingénieur des Ponts et Chaussées de la Province, les travaux durent plus d’une décennie. L’entrepreneur participe également à l’achèvement de l’Hôpital général de la charité, construit le Pavillon des Officiers (actuel Musée), des écuries, casernes et chambres dans la Place d’Armes. Peu avant la Révolution, la maison est achetée par Jacques Coutot, de retour en terre jurassienne après des années de domesticité à Paris chez le Comte de Kergolay, « lieutenant général des armées du Roi ». En 1870, le brasseur Pierre dit Jules Robert (1826-1889) entreprend la construction de vastes immeubles destinés à l’exploitation brassicole proprement dite (atelier de fabrication, séchoir à houblon, conciergerie, caves, magasin, réservoir industriel) et au logement des ouvriers. L’établissement figurera parmi les plus importantes de Franche-Comté durant sa longue période d’activité (1870-1896). Le brasseur originaire de Suisse, Walter Gysin, crée au début du XXe siècle l’établissement réputé de la « Brasserie Doloise ». Paul Freund lui succède dans les années 1920. La concentration de l’activité brassicole explique l’avènement des grands groupes installés dans les lieux à partir des années 1930 : « Brasserie de Tantonville », « Grandes Brasseries et Malteries de Champigneulles » (Nancy) ; enfin le groupe B.S.N. devenu « Danone », lequel fermera ses portes en 1971.



© 2012-2022 Charpentes Duchêne